LANGUE. HOME. CONTACT. ARCHIVES. ARTICLES. ACTUALITES. MEDIATHEQUE. FAUNE. FLORE. FORUMS.
Copyright © Khadhor'. Tous droits réservés.
– La reconstitution immunitaire est souvent partielle lorsque le traitement est débuté tardivement (objectif > 500 CD4/mm3)
l Un dépistage plus précoce reste nécessaire, car un tiers des patients n’accède à une prise en charge qu’au stade tardif de sida
l La morbidité se diversifie, avec une incidence des maladies
cardio-vasculaires et des cancers qui a tendance à progresser
l Comme en 2006 :
– Une approche globalisée associant aux aspects thérapeutiques
des approches psychologiques, préventives et sociales
– Des associations de patients qui ont contribué au rapport
– Des recommandations qui ont fait l’objet d’une gradation assortie
de niveaux de preuves


Épidémiologie
Dépistage de l’infection par le VIH


Rapport 2008

Épidémiologie - Dépistage de l’infection par le VIH

l Estimation de la prévalence du VIH en France fin 2007 :
entre 113 000 et 141 000 personnes
l Taux de décès stable entre 2003 et 2006 : 1,3 pour 100 patients-années
l Patients pris en charge : + 3,5 % par an depuis 1997
– Estimation de la prévalence de personnes suivies (ALD) pour une infection
par le VIH : 88 000 personnes début 2005
– Soit environ 36 000 personnes ne connaissant pas leur infection
par le VIH ou ne se faisant pas suivre
– En 2006 : augmentation de la proportion de femmes (32,9 %) et des plus
de 50 ans (23,6 %)
l Une exhaustivité de la notification obligatoire de l’infection à VIH
qui demeure insuffisante :
36 % de sous-déclarations en 2006
l Un taux de CD4 à la mise sous traitement de 221 cellules/mm3 malgré l’évolution des recommandations en 2006

Épidémiologie de l’infection par le VIH

Caractéristiques des patients (1)

l Patients suivis en 2006
– 81,4 % traités par ARV : 96,8 % par multithérapie
– Amélioration de la réponse au traitement
• Succès virologique (CV < 500 copies/ml) :
85 % (74 % avec CV < 50 copies/ml)
• Mais seulement 43,8 % des patients avec CD4 > 500/mm3
l Prescription d’un premier traitement ARV en 2006 :
2 INTI + 1 IP (63,2 %), 2 INTI + 1 INNTI (27,9 %), 3 INTI (3,2 %)
l Diversification des causes de morbidité et de mortalité
l Survie identique à celle de la population générale si CD4 > 500/mm3

Épidémiologie de l’infection par le VIH

Caractéristiques des patients (2)
Figure. Proportion de patients traités depuis au moins 6 mois ayant
une charge virale < 500 copies/ml ou ayant un taux de CD4 > 500/m3
_________________________

Prise en charge médicale des personnes infectées par le VIH

Partie(s) - - - - ...
—------
SUITE BIENTÔT DISPONIBLE SUR KHADHOR.COM
DR. MUZAMA Funzi Gaspard
Samedi 04 Juillet 2009
Prise en charge médicale
des personnes infectées par le VIH (1° Partie)

Rapport 2008
Recommandations du Groupe d’experts*
Synthèse coordonnée par le Dr Cécile Goujard

*Rapport original édité par Médecine-Sciences/Flammarion
et le ministère de la Santé, de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative.
 Sous la direction du Pr Patrick Yeni

Rapport d’experts 2008 – Présentation

l Environ 85 000 personnes disposent aujourd’hui en France
d’une prise en charge au titre de l’infection par le VIH :
– 6 300 personnes ont découvert leur séropositivité en 2006
– La recrudescence des IST constatée depuis 2001 témoigne
d’un relâchement des mesures de prévention, en particulier
chez les hommes homosexuels
– Les 3/4 d’entre eux ont une charge virale (CV) plasmatique indétectable