CE QUI UNIT CHIRAC, GBAGBO ET WADE.

Dans ce mois d'août 2004, trois faits ont uni ces trois personnages. En effet le 7 août, lors de la célébration de la fête Nationale. Gbagbo raconte une histoire à la place d'une interview. Dans cette histoire où le président parle de la rencontre d'un homme avec un génie bienfaiteur, il emploie Noir, l'homme Noir et cela tout le long de son discours. Le 15 août, le Président français lors de la 60ème  anniversaire du débarquement des alliés en Provence, parle de tirailleurs. Le 23 août, le Président Wade a célébré la journée du tirailleur.

Le Mouvement Khadhor', s'insurge contre ces faits et rappelle au Président ivoirien de se souvenir du caractère injurieux et raciste du terme noir pour des êtres humains et demande à ce dernier à ne plus l'employer, le penser s'il veut gagner son combat contre  les forces racistes et esclavagistes.

Le Mouvement Khadhor' demande également au Président français de réhabiliter le brave soldat khadhor' en lui signifiant et lui prouvant la reconnaissance de la France libre pour sa déterminante action. Cela passera nécessairement par le retrait du terme tirailleur qui marque la moquerie, l'ingratitude et l'inconsidération.

Tirailleurs vient de l'expression tire ailleurs. Ainsi pour la France ingrate, nos soldats tiraient ailleurs. Dans ce cas, pourquoi les honore-t-elle ?

Hypocrisie, ingratitude ou cynisme ? Nous y reviendrons.

Enfin le Mouvement Khadhor', recommande au Président Wade de ne plus parler de la journée du tirailleur pour s'auto dénigrer, voire dénigrer le monde khadhor'.

Le Mouvement lui propose la journée du Khadhor'  Libérateur ou du Khadhor' Héros !

Pour donner forme à notre action, le Mouvement lance une pétition, pour le retrait du terme tirailleur. Il demande à la France, la réhabilitation des combattants khadhor' qui ont payé de leur vie, sa libération. Le peuple khadhor' exige aussi des excuses publiques.

Fait à Paris le 25 août 2004

 

Pour le Mouvement Khadhor',

Le Président,

 

GNADOU Dano Zady

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Copyright © Khadhor'