Moussa AENRICO MAClAS - Ses racines

Par Moussa A. - un ancien voisin de la famille

Israélite d'origine, Enrico Macias est algérien de culture et issu d'une famille vivant depuis plusieurs générations en Algérie. Auparavant, Son père était un musicien et chanteur spécialisé dans les anciens chants andalous. Cette musique, inspirée de la culture mauresque et faisant partie intégrante du patrimoine nord-africain, avait été transmise à l'Espagne par les Maures qui avaient occupé la péninsule ibérique durant quelques siècles.

Régulièrement, la famille Macias reprenait cette musique et ces chants à l'occasion du Shabbat mais aussi pour les fêtes musulmanes ou chrétiennes. Ces chansons s'interprétaient en trois langues: français, arabe et patois de Constantine. Le jeune Enrico, alors maître d'école ne ratait jamais une occasion de participer aux tournées festives de son père, dans lesquelles celui-ci chantait avec talent et nostalgie l'amour perdu, la misère et la disparition du respect des jeunes pour les aînés.


C'est alors que rattrapé par la marche de l'Histoire et suite à l'indépendance de l'Algérie, Enrico, comme de nombreux «pieds-noirs» fut rapatrié en France en 1962. S'en suivra la carrière que nous connaissons et des succès tels que « J'ai quitté mon pays », « Paris, tu m'as pris dans tes bras» ou «Les gens du Nord» qui ont fait d'Enrico une star internationale de la chanson orientale.

 

In La Feuille du Cormier (Janvier 2008 - Numéro 02)

 

Copyright © Khadhor'